Equithérapie

L’équithérapie compte sur un trio gagnant : le cheval, le patient et le thérapeute. Elle comporte de nombreux bienfaits, sur le plan cognitif et comportemental, psychique et corporel.

L’équithérapie s’attache à améliorer les difficultés d’ordre psychique, comme l’angoisse, le retard intellectuel ou de langage, le manque de confiance en soi ou encore certains troubles du comportement.

Les équithérapeutes peuvent intervenir pour prendre en charge des enfants, des adolescents ou des adultes ayant une maladie, un handicap, une souffrance ou tout autre besoin spécifique.

Manon a fait sa première séance d’équithérapie a 15 mois environs (en septembre 2018). Nous faisons une séance par mois et à chaque fois c’est un moment de bonheur. Le plus incroyable est que Manon n’a jamais été impressionnée ni même eu peur des chevaux. Elle a été tout de suite très intriguée, intéressée, et aujourd’hui elle est extrêmement heureuse dès que nous nous rendons à une séance.

Ces dernières se déroulent le plus souvent de la même manière : nous commençons par dire bonjour au poney, en l’occurrence à Schmilblik qui est son poney attitré, on touche les brosses qui servent à le brosser, on touche les différentes parties de son corps, puis on met Manon assise sur son dos ! Les premières séances cela n’était pas possible mais depuis 2 séances Manon est moins raide des jambes et du bassin et elle se tient mieux sur ses bras, alors elle peut monter comme une petite cavalière. La séance se termine en allongeant Manon sur le dos du poneys et elle se laisse bercer par le pas de son copain Chmilblik. Fin de séance « à la bien » !

Manon à 22 mois

Manon à 19 mois

Manon à 16 mois

suscipit ultricies eget ante. Sed in nec
0